Fédération Hospitalière de France Pays de la Loire

Toute l'actualité

TEMOIGNAGE - Frédéric Valletoux, Président de la FHF : « Les médias sociaux sont désormais incontournables »

A l’occasion de l’ouverture du nouveau site internet de la délégation lors du Congrès annuel de la FHF Pays de la Loire, nous nous sommes entretenus avec le Président de la FHF, Frédéric Valletoux sur les enjeux actuels de communication pour les établissements de santé et médico-sociaux.

Valletoux1_50

La FHF Pays de la Loire ouvre son nouveau site internet. Quel regard portez-vous sur cette rénovation de la communication de la délégation régionale ? Qu’est-ce qu’internet apporte à la FHF ?

Internet tel qu’il fonctionne aujourd’hui se traduit par la démultiplication des messages et des échanges. Dans ce contexte, la FHF joue un rôle de fédération de la communication hospitalière et médico-sociale grâce aux sites : www.fhf.fr, www.hopital.fr et www.maisons-de-retraite.fr. En jouant sur les renvois par l’intermédiaire des réseaux sociaux on touche un public plus jeune qui peut d’avantage accéder à l’information hospitalière et médico-sociale. Nous avons le souci constant de « coller » à ces nouveaux modes de communication. En témoigne les « Rencontres de la communication hospitalière » que nous organisons chaque année. Nous sommes ainsi toujours en veille sur l’utilisation des technologies du numérique dans le domaine de la communication à l’hôpital public et dans le secteur médico-social.

En décembre 2014, le CHU d’Angers lançait les premières « Hospilike » conférences, puis au printemps 2015 la campagne « Adopte un PU-PH » à destination des internes. Qu’en avez-vous pensé ?

Oui j’ai trouvé ces initiatives tout à fait intéressantes. Cela était très malin et très en phase avec les nouveaux modes de diffusion de l’information. Cela prouve que la créativité et l’imagination sont présentes sur le terrain : dans les régions et les établissements.

En quoi est-ce important pour les établissements d’être sur les réseaux sociaux ?

Les médiaux sociaux sont désormais incontournables. Il faut regarder la dernière étude sur l’utilisation de Facebook par les Français publiée il y a quelques jours. La moitié des Français ont une utilisation active de Facebook et l’utilise comme un portail d’information. Ils déroulent leur page Facebook pour rechercher l’information en y trouvant de tout : aussi bien des informations légères ou comiques que des liens qui renvoient vers des médias plus traditionnels ou encore vers la sphère privée. Tout ça est une réalité, tant en ce qui concerne Facebook que les autres médiaux sociaux. Les établissements ne peuvent pas ignorer ces nouveaux modes d’échanges et d’accès à l’information.
En effet, c’est par Internet, par le biais des sites, que la population cherche des informations en matière hospitalière pour bénéficier des meilleurs soins. Il y a dix ans les acteurs regardaient les classements des hebdomadaires « un peu de haut » en affirmant que ça ne serait jamais un élément de choix pour les patients. Pourtant ces outils de classement vont vraisemblablement se multiplier sous d’autres formes et seront diffusés par le biais du numérique. Par exemple, tout récemment le site internet www.hospitalidee.fr  vient d’ouvrir et souhaite devenir le « Tripadvisor des hôpitaux ». Ce sont des choses qu’il vaut mieux accompagner et anticiper, plutôt que de feindre de ne pas voir.
Pour ce qui concerne la FHF, une nouvelle directrice de la communication, Karine Lacour-Candiard, vient d’arriver. Il s’agit de l’ancienne directrice de la communication de l’ordre des pharmaciens. Nous comptons sur elle pour dynamiser nos actions en la matière et aller plus loin pour ce qui concerne la présence de la FHF sur les médias sociaux.

Sur le nouveau site internet de la FHF Pays de la Loire, un espace « collaboratif » sera dédié aux établissements. La FHR veut aussi développer une meilleure interaction avec les réseaux sociaux, notamment Twitter. Vous êtes personnellement très actif sur les réseaux sociaux : que vous apporte cette présence en tant qu’élu et président de la FHF ?

Oui en effet. J’ai été très marqué par ma dernière campagne électorale, les municipales de mars 2014, où j’ai été frappé par le nombre de personnes qui suivaient la campagne sur Facebook. L’impact était beaucoup plus fort que tous les papiers que l’on pouvait mettre dans les boites aux lettres ou les tracts que l’on distribuait sur les marchés. On a beau lire beaucoup d’articles sur le sujet, cela m’a saisi car l’impact de ces nouveaux médias sur les gens était très concret lorsque l’on allait à leur rencontre.

Quand ce n’est pas pour vos activités politiques, comment utilisez-vous internet ?

A titre personnel, j’utilise beaucoup les applications mobiles pour trouver un bon restaurant, un bon hôtel. J’ai même découvert récemment un nouveau réseau social, Framy, où les contenus vidéo sont nombreux, et qui semble bien implanté dans les pays asiatiques.
Retour aux actualités